03 84 46 13 85

Entretenir son masque lavable, Réponses à quelques questions.

Peut-on désinfecter son masque autrement qu’avec un lavage en machine à 60° pendant 30 mn ?

Lorsque vous faites une machine de masques, vous pouvez en profiter pour laver vos chiffons, serviettes ou draps qui se lavent aussi, généralement, à 60°. Mettez-les si possible dans un filet de lavage pour les protéger. Les masques supportent un lavage de 2 heures. Faites-les sécher de préférence au sèche-linge ou au soleil, pour qu’ils ne restent pas humides trop longtemps. Le sèche-cheveux peut aussi être utilisé, mais veillez à contrôler la chaleur pour ne pas brûler les fibres textiles.

  • Alternative 1 : vous pouvez placer votre masque dans de l’eau bouillante pendant 10 minutes pour le désinfecter (le virus étant tué à 56°). Mais en fonction des matériaux utilisés, le tissu et l’élastique de maintien risquent de se détendre et de se détériorer plus rapidement qu’avec un lavage à 60°.
  • Alternative 2  : certains médecins conseillent de passer le masque au moins 15 secondes au-dessus d’un récipient d’eau bouillante - vous pouvez utiliser des baguettes en bois pour le maintenir au-dessus d’une casserole par exemple. Une étude chinoise parue dans le Journal of Medical Virology indique qu’après 5 minutes de cette technique, les masques étaient stérilisés et ne présentaient plus de traces du virus.

Si vous n’avez pas de machine à laver, ou que vous souhaitez alterner pour consommer moins d’énergie, ces méthodes sont des possibilités. Toutefois, veillez à ne pas dépasser 10 minutes : l’eau bouillante ou la vapeur d’eau, très chaude (100°), peuvent altérer les fibres du tissu ainsi que l’élastique. C’est pourquoi, certains recommandent de ne pas utiliser ces techniques plus de 5 fois. Rappelons cependant que cette indication est approximative, un masque pouvant être très différent d’un autre en fonction de sa méthode de fabrication. Je vous conseille donc de bien examiner votre masque avant chaque utilisation.
Si le masque n’est pas déformé ou abîmé (il ne présente pas de déchirures, trous, accrocs, durcissement ou rétrécissement du tissu), vous pouvez le réutiliser.Sinon, jetez-le.

  • Alternative 3 : vous pouvez laisser votre masque dans un sac hermétique, après utilisation. Il faudra alors l’y laisser au moins 72 heures. L’idée est d’attendre que le virus devienne inoffensif. En effet, la majorité des études scientifiques[4] indiquent que le SARS-CoV-2 disparaît au bout de 72 heures au maximum. Cette technique suppose d’avoir plusieurs masques de rechange.

Quels produits utiliser ?

Il est conseillé d’utiliser votre lessive habituelle et de ne rajouter aucun autre produit, que ce soit de l’adoucissant ou des huiles essentielles. En effet, tout autre produit pourrait potentiellement dégrader le tissu du masque.

Combien de temps garder un masque ? Combien de masques faut-il avoir sur soi ?

Il n’y a pas vraiment de règles. Le document AFNOR Spec fixe comme critère qu’un masque barrière doit a minima être en capacité de subir 5 lavages et séchages. C’est un seuil minimal réaliste, selon les experts réunis, pour un masque réalisé à partir de tissus non professionnels.

Ce sont aussi les différences de confection qui vont faire qu’un masque durera plus longtemps qu’un autre. Un masque cousu main par exemple devrait être, par nature, moins solide qu’un masque cousu à la machine. Pour les masques grand public réalisés par des industries du textile, les seuils de lavage sont plus élevés : 10 à 30 lavages, selon les modèles.

  • Dans tous les cas, chaque masque en tissu, une fois lavé, doit être inspecté avant d’être réutilisé, et jeté si usé ou abîmé.

Que faire si un masque est mouillé par une forte pluie ?

  • Dès qu’un masque est mouillé (par exemple par la pluie) il est recommandé de le changer puisque l’humidité altère l’efficacité de filtration du masque[8].

Cela vaut aussi pour une utilisation normale du masque. L’Afnor conseille de le changer au bout de 4 heures, car quand nous parlons et expirons, des micro-gouttelettes se déposent à l’intérieur du masque, et le rendent progressivement moins étanche.

  • Pour cette raison, si vous en avez la possibilité, il est conseillé de prévoir au moins un masque de rechange lors de vos déplacements, et deux masques de rechange si vous partez toute la journée.
  • Prévoyez également des sacs étanches (par exemple des sacs plastique refermables ou sacs congélation).

Si vous êtes surpris par la pluie, attendez d’être arrivé à destination pour changer votre masque. Pensez à vous laver les mains avant et après la manipulation du masque. Glissez-le dans votre sac hermétique en attendant de pouvoir le nettoyer.

Prenez soin de vous.