03 84 46 13 85

La Mairie

Ancien pavillon de chasse des Ducs de Wurtemberg, la Maison Commune doit dater de 1760. A l’abolition des droits féodaux, le prince de Montbéliard, Duc de Wurtemberg Charles, Eugène de Wurtemberg, perdit tous ses revenus seigneuriaux à Luze, à l’abolition des droits féodaux en 1789. Il put cependant conserver jusqu’en 1792, les immeubles qu’il possédait sur le territoire de la Commune.

L’organisation de la 1ère municipalité se fit le 28 janvier 1790 (élection d’un maire et de 2 officiers municipaux, d’un procureur et de 6 notables. Avant, il y avait un maire nommé par le gouvernement et les habitants réunis en corps de communauté.

Le Colonel BERDOT, natif de Montbéliard, fut le 1er maire de Luze à la révolution. Il habita dans une maison achetée au Sieur PARROT qui était du moins, on le suppose, le pavillon de chasse cédé par Charles de Wurtemberg. En 1790, il est Chef de Bataillon de la Garde Nationale du Canton d’Héricourt. En 1792, il est nommé à la tête du 6ème bataillon de la légion (l’ensemble des bataillons du district de Lure). Envoyé à l’armée du Rhin, il participe à tous les combats de cette armée. A la veille de passer Général, il regagne Luze en 1795. En l’an V (1796 - 1797) il y est encore maire. Il termine ses jours à Montbéliard, dans un domaine qu’il avait acheté en 1800.

Jean-Frédéric MINAL (1765 - 1817) dit Baron MINAL a acheté la maison du Colonel BERDOT et il est mort à Luze dans cette maison (à l’époque, à l’intérieur, plafonds dorés à envolures dorées, beaucoup d’objets d’art appartenant au Baron). La maison fut vendue à Pierre-Christophe NOBLOT par les héritiers du Baron MINAL et le 4 février 1829, la Commune achète cette maison qui était la propriété de la Compagnie MEQUILLET-NOBLOT, pour y établir la mairie.

Cette maison, achetée 9000 F, spacieuse et assez bien distribuée a été consacrée à la Mairie : deux pièces du rez de chaussée ont été converties en une grande salle d’étude pour y tenir l’école communale, d’autres furent destinées au logement de l’instituteur. Par la suite, une autre salle de classe dut être construite à l’étage.

La maison commune était ainsi distribuée :

Au rez de chaussée une salle de mairie
une salle de classe
la cuisine du logement de l’instituteur
À l’étage une salle de classe,
3 pièces du logement de l’instituteur,
un vaste grenier,
une charpente remarquable.

Cette disposition restera ainsi jusqu’en 1963. (la 2ème salle de classe a disparu en 1945). Maintenant, dans ce beau bâtiment, on trouve la mairie, la salle de conseil, la bibliothèque municipale et plusieurs salles de réunions. A noter également un très bel escalier, restauré dans les années 1980.