03 84 46 13 85

Géographie

Climat :

Il est de type continental : hivers froids, étés chauds.
Luze est fortement balayé par la bise.

Situation géographique :

Luze est situé à 537 m d’altitude, dans la trouée de Belfort, au versant Nord-Ouest d’un mamelon, le Mont Vaudois, dont le pied est baigné par la rivière Lizaine. Sa superficie totale est de 1 069 ha dont une grande proportion boisée.

Forêts :

Les bois de l’ancien prince de Montbéliard situés sur le territoire de Luze, après avoir été saisis comme biens nationaux par le gouvernement français en 1792, furent vendus au profit de l’Etat à la compagnie des Forges d’Audincourt, savoir le bois de Chanalot.

En 1819, la Vauchère, la Côte aux Moines, Apremont, le bois de Nant ? les Trois Fontaines, la Perchelle avec un pré et une carrière enclavés dans ses bois. Dans le même temps ou peut-être déjà en 1818, ces bois sont d’une contenance de 560 ha 61 a 75 ca, ce qui avec la contenance du pré de 12 ha 60 a 20 ca et celle de la carrière qui est de 16 a 58 ca fait un total de 573 ha 38 a 53 ca aujourd’hui.

Géologie :

Alluvions anciennes et modernes à l’emplacement du village : marnes et calcaires au Sud-Est ; calcaires à entroques (à fossiles genre trilobites et ammonites) ; sables et argiles au Nord-Ouest, de même que grès bigarré et grès vosgien.

En creusant, on rencontre souvent des murs ou restes de constructions très anciennes.

A l’est, sur un monticule appelé "chapelle", on découvrit en 1820 les débris d’un vieux four. En 1852, entre le Village et le Moulin, un sondage a été fait par une compagnie de Paris. On pensait, d’après les cartes géologiques, qu’au milieu du bassin de la Luzine, devait se trouver une zone saline. Le banc de sel gemme recherché n’a pas été rencontré après avoir traversé plus de 160 m de couches de terre, de roches et de quartz, mais on a découvert un banc de gypse d’une épaisseur d’environ 33 m.